Pour tout te dire – Gilly Macmillan

Note : 4 sur 5.

Le talent d’écrivaine de Lucy Harper lui a tout donné : la gloire, la fortune et des fans par millions. Il lui a aussi donné Dan, son mari jaloux dont la carrière d’écrivain est au point mort.

Un jour, Dan disparaît ; ce n’est pas la première fois qu’une personne disparaît dans la vie de Lucy. Trois décennies plus tôt, son petit frère Teddy s’est lui aussi volatilisé et n’a jamais été retrouvé. Lucy, seul témoin, n’a jamais dit la vérité sur cette soirée, au grand désarroi de ses parents. C’est à ce moment-là qu’elle a développé son talent de conteuse.
Mais aujourd’hui Lucy est une femme adulte qui ne peut plus se cacher derrière la fiction. Le monde entier la regarde, et sa vie est passée au peigne fin. Une vie faite d’histoires, certaines plus plausibles que d’autres. Aurait-elle pu blesser Teddy ? A-t-elle tué Dan ?

Avis

Lucy est la narratrice de cette histoire. Auteure de thrillers, elle termine son cinquième roman, dans lequel elle tue son personnage principal, ce qui ne plait pas à ses éditeurs et agents. A travers ce roman, Gilly Macmillan nous fait voir les coulisses du métier d’auteur : les délais à tenir, la livraison attendue d’un roman par an, l’obligation sous entendue de garder le personnage principal de la série, l’exigence de fournir un livre « commercial ». Une réalité qui démontre finalement l’absence de liberté du romancier.

Pendant l’écriture, Lucy est tellement absorbée par l’histoire et par ses personnages qu’elle se coupe du monde, vivant en marge de la société et laissant à son mari Dan le soin de gérer le quotidien. Mais, lorsque son roman est terminé, elle découvre que son mari a changé, profitant de son argent pour s’offrir des produits de luxe. Il a même acheté un manoir dans son dos, dans le quartier même où le petit frère de Lucy a disparu. Au pied du mur, Lucy tente de faire bonne figure mais cette proximité est difficile à gérer et la met mal à l’aise. Cette situation fait ressurgir le passé et la culpabilité.

Pendant tout le roman, je n’ai cessé de m’interroger sur le rôle de Dan et sur ses motivations à agir de la sorte. Mais aussi sur la santé mentale de Lucy, qui discute à voix haute avec son amie imaginaire et qui voit son petit frère disparu partout. Est-elle parano ou est-elle manipulée?

Gilly Macmillan est une auteure que j’apprécie beaucoup et dont j’essaie de suivre la production. Pour tout te dire est son dernier roman en date et j’ai vraiment bien aimé. Les aller-retour entre présent et passé maintiennent la tension tout au long du roman. Le suspense est bien présent et c’est le genre de livre qui vous tient éveillé tard le soir.

Un très bon thriller que je vous conseille!

Remerciement aux Editions Les Escales pour cette lecture.


Pour tout te dire – Gilly Macmillan – Editions Les Escales – 2021

Du même auteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :