Le jardin des fleurs secrètes – Cristina Caboni

Note : 3.5 sur 5.

Londres. Comme chaque année, les amoureux des fleurs se pressent au Chelsea Flower Show, la plus grande exposition florale au monde. Sous les arches chargées de roses, Iris Donati se sent chez elle. Depuis toujours, les fleurs sont ses confidentes. Mais alors qu’elle admire une incroyable composition, Iris se fige. Une jeune femme lui ressemblant trait pour trait la regarde. Mais leur ressemblance ne s’arrête pas là. Comme Iris, Viola, adore les fleurs et ses bouquets sont parmi les plus recherchés de Londres. L’univers des deux jeunes femmes s’effondre. Séparées dès la naissance, les deux soeurs ont grandi en ignorant l’existence l’une de l’autre. Pourquoi ? C’est ensemble au milieu d’un vaste jardin toscan, dans l’immense demeure qui abrite les secrets des Donati depuis des générations, que les jumelles enfin réunies chercheront une vérité que seules les fleurs pourront leur délivrer.

Avis

Dès les premières pages, j’ai aimé l’écriture de Cristina Caboni etl’univers dans lequel elle nous immerge. On ressent la bienveillance de l’auteur pour ces personnages atypiques, incompris et d’une grande sensibilité : Bianca Donati la petite fille espiègle qui veut plaire à son père, Iris qui embellit l’espace urbain en cachette, Viola la rebelle et Giulia la grand-mère.

Le jardin des fleurs secrètes est un roman sur le secret. Les personnages sont presque tous tourmentés par le passé, plongés dans les regrets et les remords, incapables de s’en libérer et de vivre pleinement. Dans cette atmosphère, Viola et Iris, très sensibles à ce passif familial, éprouvent des difficultés à se construire individuellement. Et quand elles apprennent l’existence l’une de l’autre, et de tout ce que cela implique de secrets, les questions s’entrechoquent, entre colère et libération. Pour les anciens, il est maintenant temps de se libérer des secrets qui empêchent de vivre et de faire connaître l’histoire des Donati et de leur jardin aux filles.

Le jardin et les plantes constituent des personnages à part entière de ce roman. Les fleurs sont partout : dans les bouquets que confectionnent Viola, dans les plantes sauvées par Iris et, évidemment, dans ce majestueux jardin italien au passé glorieux.

Et si le roman souffre de quelques longueurs, j’ai pris beaucoup de plaisir à parcourir ses pages, avec l’impression de sentir le parfum délicat des fleurs et de ressentir le bien-être que procure la vue d’un beau jardin.


Le jardin des fleurs secrètes – Cristina Caboni – Les Presses de la Cité – 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :