Un amour vintage – Isabel Wolff

Note : 4 sur 5.

Phoebe est l’heureuse propriétaire d’une boutique de vêtements vintage. Et pas n’importe lesquels: des sacs dont les poches renferment des secrets, des accessoires de stars, des robes acidulées qui feraient sourire n’importe qui! Car Phoebe en a bien besoin: elle vient de perdre sa meilleure amie et de rompre ses fiançailles. Entre l’immense joie d’avoir réussi son projet et ses déboires personnels, son cœur balance.
Jusqu’à sa rencontre avec Thérèse, une Française qui la choisit comme confidente pour lui raconter l’histoire de son mystérieux manteau bleu. Entre ces deux femmes que tout oppose, se tisse peu à peu une amitié faite de connivences et de ressemblances troublantes…

Avis

Plus qu’une boutique de vêtements et accessoires, Village Vintage est un lieu de rencontre. Ici, les clients parlent de leur vie, racontent leurs histoires personnelles à une Phoebe toujours à l’écoute, tentant en plus de gérer ses propres émois.

Evidemment, les vêtements prennent une grande place dans ce roman, entre la robe colorée qui fait rêver les jeunes filles et la petite lingerie qui plaira à Madame. Pour Phoebe, les vêtements eux-mêmes racontent un histoire, celle de ceux qui les ont portés. Sur cette idée, Un amour vintage m’a un peu fait penser à l’excellent roman de Catherine Le Goff La robe, qui raconte le parcours d’une robe d’exception à travers les ans.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Phoebe. Cette experte en vêtements anciens est très sensible à l’histoire des autres, qu’il s’agisse d’une vieille dame qui a connu la guerre ou de jeunes femmes qui rêvent de se distinguer lors d’un bal de fin d’année. Elle-même se débat sans cesse avec son passé, vivant chaque jour avec le souvenir de son amie Emma, qu’elle n’a pas su aider lorsqu’elle en avait besoin. Elle en ressent une grande culpabilité, qu’elle mettra du temps à accepter.

Un amour vintage est un roman qui m’a totalement embarqué avec lui dès les premières pages. La narration est intéressante, alternant entre moments qui font sourire et des moments « émotions », plus tristes. Comme dans Plume fantôme, la grande Histoire se mêle à des vies ordinaires pour que se nouent des amitiés sincères.

Un excellent moment de lecture.


Un amour vintage – Isabel Wolff – Editions JC Lattès – 2009

Du même auteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :