Le bruit du rêve contre la vitre – Axel Sénéquier

Note : 4 sur 5.

Du 17 mars au 11 mai 2020, Axel Sénéquier est resté confiné dans son appartement parisien. Il a mis ce temps à profit pour faire la connaissance de ses trois enfants et écrire les nouvelles qui composent ce recueil. Douze nouvelles sur le confinement, le Covid-19 et cette époque trop sûre d’elle-même qu’un virus a balayée.

Avis

A travers ces douze nouvelles, Axel Sénéquier nous fait voir les conséquences de cette étrange période qu’a été le confinement, où tout le monde est resté cloitré chez lui.

On y découvre des vies bouleversées, marquées par des découvertes positives ou par des constats affligeants.

Pour certains, cette période a mis en évidence les incompatibilités du couple et a amené à la séparation. Alors que pour d’autres, le confinement a permis de s’ouvrir aux autres comme cet artiste empêché de travailler, qui veut se sentir utile en aidant les soignants et les malades.

J’ai beaucoup ri de ce père surdiplômé qui pensait que faire l’école à la maison allait être du gâteau, mais qui se retrouve totalement débordé par la situation et qui découvre que ses enfants ne sont pas aussi intelligents et doués qu’espéré.

L’émergence de la visioconférence a provoqué quelques situations amusantes mais cette immersion du professionnel dans le privé n’a pas toujours été bien vécue. Beaucoup se sont remis en question et ont redécouvert les bienfaits des loisirs créatifs ou manuels. Pour d’autres, le confinement a été l’occasion d’un retour à la nature ou de la cuisine maison, comme avec cette passion soudaine et collective pour la fabrication du pain.

Dans ce recueil, l’auteur nous place dans la peau de personnes de tous âges et de toutes conditions, ce qui nous permet de voir d’autres façons de gérer (ou pas) cette situation inédite. Les personnages sont attachants et bien rendus. On s’y retrouve sans difficulté car ils pourraient être nous, nos voisins, nos amis ou notre famille.

Il suffit de quelques mots à Axel Sénéquier pour nous faire entrer dans l’histoire. Personnellement, j’ai beaucoup aimé le ton direct et l’humour qui parsèment ses nouvelles. Pourtant, les émotions sont aussi bien présentes, notamment la tristesse de savoir que Catherine, 94 ans, meurt seule chez elle, isolée à cause du Covid.

Et j’ai adoré certaines chutes, absolument excellentes, qui font sourire et mettent de bonne humeur.

Le bruit du rêve contre la vitre interroge aussi la façon dont chacun de nous a vécu le confinement, invite à ouvrir la fenêtre et à réaliser ces rêves mis en attente depuis trop longtemps.

Un recueil très agréable à lire, que je vous recommande.

Remerciement à l’auteur pour ce très bon moment de lecture.


Le bruit du rêve contre la vitre – Axel Sénéquier – Editions Quadrature – 2021

3 commentaires sur “Le bruit du rêve contre la vitre – Axel Sénéquier

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :