Les aérostats – Amélie Nothomb

Note : 2 sur 5.

Dans ce nouveau livre, la romancière se raconte à travers le personnage d’une étudiante bruxelloise. Les aérostats sont des aéronefs dont la sustentation est due à un gaz plus léger que l’air. Elle nous emmène pour la première fois dans son pays natal. Ange, 19 ans « mène une vie assez banale » et étudie la philologie. Après avoir répondu à une petite annonce, elle donne des cours de littérature à Pie, un lycéen de 16 ans dyslexique.

Avis

Je ne vais pas me faire des amis avec cette chronique mais je n’ai vraiment pas accroché au dernier roman d’Amélie Nothomb.

Pas de rentrée littéraire sans un nouvel opus d’Amélie Nothomb et, bien que mon expérience avec l’auteure belge connaisse continuellement des hauts et des bas, j’ai été attirée par ce roman qui traite des livres et du plaisir de lire.

Nous faisons donc la connaissance d’Ange, la narratrice. Etudiante en lettres à Bruxelles, elle accepte d’aider un adolescent dyslexique, qui a des difficultés à déchiffrer.

Alors que Pie n’a jamais lu de romans de sa vie, Ange lui met Le rouge et le noir de Stendhal dans les mains. Puis viendra L’Iliade d’Homère. Et, contre toute attente, non seulement l’adolescent tombe sous le charme des romans classiques mais ses difficultés de lecture vont disparaître tout comme sa dyslexie! Franchement, je trouve ça un peu aberrant venant d’une auteure de cette envergure.

Par contre, j’ai trouvé que les discussions entre Ange et Pie sur les intrigues et les personnages étaient intéressantes car elles montrent que l’on peut avoir des avis divergents mais non moins pertinents et qu’un roman peut être interprété différemment selon le vécu du lecteur.

J’ai été davantage dérangée par le fait qu’Ange ne sorte pas de sa zone de confort. Elle ne propose que des classiques à Pie, comme si les romans contemporains n’avaient aucune valeur. Personnellement, cette façon d’envisager la littérature me gêne.

En bref, j’ai trouvé ce roman assez creux et le final décevant. Heureusement qu’il ne fait que 87 pages…


Les aérostats – Amélie Nothomb – Editions Albin Michel – 2020

Du même auteur

2 commentaires sur “Les aérostats – Amélie Nothomb

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :