Triangle à quatre – Matthieu Jung

Éric, 39 ans, agent d’assurances, a survécu à une transplantation cardiaque. Le jour de cette greffe, Ludovic, le fiancé d’Élise, est mort. On a prélevé son cœur. Élise a sombré dans une grave dépression.
Quelques années plus tard, lorsqu’elle rencontre Éric, elle renaît à la joie. À cause de cette romance, l’épouse d’Éric, Bénédicte, voit son mari s’éloigner d’elle et décide de se battre. Mais Élise n’a jamais vraiment fait le deuil de Ludovic. Peu à peu, elle se convainc que c’est son cœur qui bat dans la poitrine d’Éric.

Avis

Ludovic et Elise étaient jeunes, beaux, amoureux et avaient l’avenir devant eux. Suite au décès de Ludovic, Elise est prête à tout pour revivre cet amour absolu, au point de se persuader que le cœur greffé à Eric est celui de son Ludovic adoré. Je n’ai pas particulièrement accroché au personnage d’Elise, imbue d’elle-même, sans scrupules et prête à sacrifier une famille entière pour une chimère.

Eric Husson, 36 ans, est plus sympathique. Et on comprend aisément qu’après avoir frôlé la mort, il a décidé de se poser moins de questions et de reprendre goût à la vie. Du coup, lorsqu’il rencontre Elise et face à son désir si soudain et impérieux, il ne résiste pas longtemps. Mais on découvrira vite que ce n’est pas vraiment lui qu’Elise aimait.

La thématique développée dans Triangle à quatre n’est pas neuve. Tatiana de Rosnay (entre autres) l’avait déjà abordée en 1999 dans Le cœur d’une autre. Ce roman pose l’éternelle question de savoir si l’organe qu’est le cœur est le siège des émotions et si, par conséquent, son transfert d’une poitrine à une autre a des conséquences sur les sentiments des greffés. Malheureusement, ce roman-ci ne fait pas plus avancer la réflexion que les autres.

Bref, un roman qui se lit bien, une lecture-détente idéale si on ne veut pas se prendre la tête avec une histoire compliquée mais qui manque de substance, et dont je ne me souviendrai pas très longtemps.

Remerciement aux Editions Anne Carrière et à Babelio pour cette lecture.


Triangle à quatre – Matthieu Jung – Editions Anne Carrière – 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :