Danger en rive – Nathalie Rheims

Note : 3 sur 5.

La narratrice de ce roman a décidé, un jour, de couper les ponts avec le monde qui l’entoure, de renoncer à sa carrière d’écrivain, de quitter Paris pour se réfugier dans sa maison, perdue dans la campagne, au milieu du Pays d’Auge.
Cela fait maintenant cinq ans qu’elle vit là, recluse, parfaitement solitaire, en dehors de son chien, Paul, qui l’accompagne partout. Depuis, elle n’a plus écrit une ligne.
À l’origine de ce changement de vie, il y a un traumatisme, si violent qu’elle en a perdu la mémoire. Des bribes de souvenirs vont pourtant refaire surface.
Elle découvre alors qu’elle a été la victime d’un harceleur qui ne lui a laissé aucun répit, au point qu’elle a failli y perdre la vie.
Ce personnage monstrueux a réussi à s’échapper et à la retrouver. Cette fois, elle n’a plus le choix : ce sera lui ou elle.

Avis

Suite à un traumatisme, la narratrice a subi une perte de mémoire et ce roman est son histoire, qu’elle revit au fil des souvenirs qui réapparaissent. L’obligeant à se confronter à son passé et à dépasser ses peurs.

A travers le vécu de cette femme, Danger en rive aborde la question du développement des réseaux sociaux et les dégâts qu’ils peuvent créer, en mettant l’accent sur le harcèlement psychologique.

Elle dévoile les coulisses du métier d’écrivain à l’heure actuelle. Le livre seul ne suffit plus car l’auteur doit se vendre, se mettre en scène et montrer l’envers du décor, laissant de côté tout notion d’intimité ou de mystère.

La narratrice s’étonne aussi de constater que chacun donne son avis sans discernement sur les réseaux sociaux ou dans la « vraie vie », tout le monde ayant un avis sur tout.

Pendant toute ma lecture, j’ai eu l’impression que le personnage principal me parlait directement. Et j’ai beaucoup aimé cette manière d’intéresser le lecteur et de l’impliquer dans l’histoire.

En jouant intelligemment sur le rapport entre réalité et fiction, Nathalie Rheims crée une sorte de tension qui nous donne envie d’en savoir plus. Je me suis sans cesse demandée si cette histoire était inspirée de son propre vécu, tant cela parait réaliste, ou si toute l’histoire n’est que fiction.

Danger en rive est le premier roman de cette auteure que je lis, alors qu’elle en est pourtant à son 22e ouvrage. Un roman agréable à lire malgré quelques longueurs.

Remerciement aux Editions Léo Scheer et à Gilles Paris pour cette lecture.


Danger en rive – Nathalie Rheims – Editions Léo Scheer – 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :