L’île au secret – Ragnar Jonasson

Cover L'ile au secret Ragnar Jonasson Carnet de lecture

Au large des côtes de l’Islande, l’île d’Ellidaey abrite la maison la plus isolée au monde. C’est sur cette terre sauvage que quatre amis ont choisi de fêter leurs retrouvailles. Mais, après la chute mortelle de l’un d’entre eux, la petite escapade tourne au drame.
L’inspectrice Hulda, quinze ans avant les événements survenus dans La Dame de Reykjavík, n’a qu’une ambition : découvrir la vérité. Mais sur l’île d’Ellidaey plane une atmosphère étouffante. Les fantômes du passé resurgissent.

 

 

Avis

Je n’avais plu lu Ragnar Jonasson depuis un bout de temps mais, comme Snjór m’avait laissé une bonne impression, j’avais envie de découvrir cette nouvelle série de l’auteur islandais.

L’histoire de ce roman s’étale sur plus de 10 ans et commence par la mort suspecte d’une jeune femme en 1987 dans un chalet isolé dans les montagnes.

D’emblée, j’ai été dérangée par le fait que l’auteur omet sciemment de nous révéler le prénom de la victime, sans que je comprenne la raison de ce choix. De ce fait, « la fille » n’est réellement nommée qu’à la fin du roman alors que l’enquête sur son meurtre est relancée et que l’on parle d’elle en permanence.

La structure de ce roman est assez particulière. La première partie m’a parue un peu décousue avec plusieurs histoires qui se chevauchent sans que l’on comprenne parfaitement ce qui les lie. Puis, tout à coup, on est propulsé « dix ans plus tard » avec ce groupe d’amis qui se retrouvent sur une île isolée, sans véritable explication sur ce qu’il s’est passé entre temps.

Le suspense, s’il est présent, n’est pas insoutenable et ce n’est pas ce qui a motivé ma lecture. Je trouve que le tout manque un peu de peps et de rythme, le roman se déroulant sous nos yeux avec une certaine lenteur.

Par contre, j’ai vraiment apprécié le fait que cette série mette à l’honneur une femme, l’inspectrice de la criminelle Hulda Hermannsdottir, que l’on découvre au fil des pages. A la fois forte et d’une grande humanité, elle est fière de son métier malgré le maigre salaire et le manque de reconnaissance. C’est une femme meurtrie que l’on retrouve ici, qui compense ses fêlures par un investissement hors norme dans son travail.

L’île au secret est le deuxième tome de la trilogie et se déroule dix ans avant le premier tome, La Dame de Reykjavik. Ce premier roman abordant en réalité la fin de vie de Hulda. Je trouve que cette chronologie particulière est intéressante et originale, et participe au suspense sur la vie de l’inspectrice, que l’on a envie de suivre. Autre avantage indéniable : les différents tomes de la série peuvent se lire indépendamment les uns de autres.

Remerciement aux Editions de La Martinière pour cette découverte.


L’île au secret – Ragnar Jonasson – Editions de La Martinière – 2020

Du même auteur

Série Dark Iceland
  1. Snjór
  2. Nátt
  3. Sótt
  4. Vík
  5. Mörk
Série La Dame de Reykjavik
  1. La dame de Reykjavik
  2. L’île au secret

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :