En secret – Mary Higgins Clark

Il suffit d’un mystérieux email adressé à la journaliste d’investigation Gina Kane pour l’alerter sur les méthodes de REL, une célèbre chaîne d’info. L’auteure du message dénonce le harcèlement sexuel dont elle a été victime et prétend ne pas être la seule. Mais après ce message, plus rien… Et pour cause : celle qui signait C. Ryan est morte dans un accident de jet-ski. Lorsqu’une autre femme, victime du présentateur vedette de REL, se suicide, Gina comprend qu’elle a mis le doigt dans un engrenage. Et que la chaîne est prête à tout pour protéger la réputation d’un prédateur. Seule face à véritable une machine de guerre, Gina Kane n’a qu’une arme : la vérité.

Avis

Pour la petite histoire, je n’avais plus lu Mary Higgins Clark depuis mon adolescence… au moins. A l’époque, j’ai dévoré plusieurs de ses romans jusqu’à me lasser de cette structure, toujours identique, qui me permettait de découvrir le meurtrier avant la fin. Puis, je me suis tournée vers les thrillers et j’ai perdu de vue cette auteure.

En secret étant son dernier roman publié en français avant sa mort (le 31 janvier 2020), je me suis dit que cela valait la peine de retourner à mes premiers amours et de voir comment son style avait évolué.

Je vais sûrement me faire des ennemis mais j’ai été extrêmement déçue par ce roman.

Gina est journaliste et enquête sur une affaire de harcèlement sexuel dans le monde des médias. La chaîne d’informations concernée tentant d’étouffer l’affaire en offrant des millions aux victimes. Pour une romancière de l’envergure de Mary Higgins Clark, je trouve un peu facile de surfer sur la vague #metoo, qui a déjà été ultra médiatisée. Le pire étant qu’elle n’apporte rien qui n’ait déjà été dit sur le sujet, notamment dans le film Scandale sorti en 2019.

Le style, s’il est différent des premiers écrits de l’auteure, reste tout de même très linéaire et lisse. Aucun suspense, aucune surprise, je me suis clairement ennuyée à la lecture de ce roman.

Quand il s’agit d’un livre audio, le lecteur a une influence énorme sur la perception que le lecteur va avoir du livre. Il peut le sauver grâce à une lecture dynamique ou, au contraire, faire couler le roman par un manque d’entrain. Malheureusement, dans ce cas-ci, la lectrice Marie Bouvet est plutôt dans le deuxième cas. La lecture est particulièrement lente, elle manque de vivacité et il n’y a aucune interprétation des différents rôles.

Au final, si le fond ne m’a pas intéressé, la lecture monotone et monocorde a fini de m’achever au point que j’ai failli m’endormir pendant l’écoute. En secret est donc une énorme déception pour moi. Dommage.

Remerciement à Audiolib pour cette lecture.

 


En secret – Mary Higgins Clark – Audiolib – 2020

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :