La chambre des murmures – Dean Koontz

Cover la-chambre-des-murmures Dean Koontz Carnet de lecture« Il  n’y  a  pas  de  temps  à  perdre.  Fais ce pourquoi tu as été créée ». Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de  Cora  Gundersun,  une  enseignante  douce et appréciée… juste avant qu’elle ne se suicide en commettant un attentat terroriste sanglant. L’épouvantable contenu de son journal intime corrobore l’hypothèse  de  la  folie. Quand  de nouveaux cas similaires surviennent, Jane  Hawk,  ancienne  agente  du  FBI, sait qu’elle n’a plus une minute à perdre.
Elle  se  met  alors  à  traquer  une  confrérie  secrète,  dont  les membres se pensent au-dessus des lois et ne craignent aucunes représailles.

Avis

Cette suite de Dark web nous fait donc renouer avec Jane Hawk, ex-agent du FBI partie en croisade contre les nanotechnologies.

Tout au long du roman, l’auteur nous rappelle rapidement les découvertes réalisées dans le tome précédent. Mais je pense qu’il est tout de même préférable de lire les romans dans l’ordre pour prendre la pleine mesure des événements passés tant ils sont importants et denses.

De nouveau, j’ai eu beaucoup de mal à me prendre au jeu, puis, un coup d’accélération m’a permis de m’intéresser davantage au récit et j’ai alors lu les trois quart du roman rapidement. Je trouve que le démarrage est plutôt lent et, personnellement, je n’ai toujours pas plus d’affinités avec le personnage principal de Jane Hawk que la dernière fois.

Je pense que j’ai été particulièrement dérangée par le temps passé sur des détails ou des scènes qui n’ont aucun lien avec l’histoire, comme s’il fallait combler des trous, compenser un long voyage en voiture ennuyant par une petite anecdote. Le problème c’est qu’en tant que lecteur, on imagine que cette petite histoire dans l’histoire aura une incidence sur la suite du roman, alors que ce n’est pas le cas. Et, personnellement, je me sens bernée (et pas dans le bon sens du terme).

Un roman futuriste (vraiment?) où quelques personnes prennent le contrôle sur d’autres grâce à la technologie, les réduisant à l’état de robots sans aucune volonté propre. Un futur pas particulièrement engageant, on est d’accord.

Les aventures de Jane Hawk se poursuivent dans un troisième tome, L’escalier du diable, mais je ne suis pas certaine de le lire dans l’immédiat tant ce roman-ci me laisse un goût mitigé.

Remerciement aux Editions L’Archipel pour cette lecture.

 


La chambre des murmures – Dean Koontz – Editions L’Archipel – 2019

Du même auteur:

Série Jane Hawk
  1. Dark web
  2. La chambre des murmures
  3. L’escalier du diable
Autres romans

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :