Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins – Alejandro Palomas

C’est l’histoire d’un petit garçon débordant d’imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins. L’histoire d’un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère. D’une institutrice qui s’inquiète confusément pour l’un de ses élèves qui vit un peu trop dans ses rêves. D’une psychologue scolaire à qui on envoie un petit garçon qui a l’air d’aller beaucoup trop bien. Quel mystère se cache derrière cette apparence si tranquille, et pourtant si fragile ?

Avis

Tout d’abord, je voudrais attirer votre attention sur la magnifique couverture de ce roman! Personnellement, j’adore!

Le petit Guillermo est le personnage principal de ce roman. Sympathique et attachant, il est passionné par Mary Poppins, il lit partout et tout le temps et est plutôt rêveur. Particulièrement sensible, Guille essaie de donner un sens aux événements qui bouleversent sa vie d’enfant mais qu’aucun adulte ne lui explique. Et c’est en se réfugiant dans son imaginaire très riche (où l’on peut voler comme Mary Poppins et où le mot magique « supercalifragilisticexpialidocious » résout tous les problèmes) qu’il assemble les éléments en un tout cohérent.

Mais, plus on avance dans le roman et plus on se dit qu’il y a beaucoup de secrets cachés dans cette famille. D’autant qu’en l’absence de sa mère, c’est le père de Guillermo qui doit s’occuper de l’enfant seul. Un peu bourru, on sent bien qu’il est perdu, ne sachant pas comment s’y prendre avec ce petit garçon particulier.

Ce roman choral donne la parole à plusieurs narrateurs : Sonia l’institutrice, Manuel de père de Guille, Maria la psychologue scolaire et Guillermo lui-même. Et quand c’est l’enfant qui s’exprime, je trouve que Alejandro Palomas a trouvé le bon angle en réussissant à le faire s’exprimer comme un enfant, sans caricature mais avec plein de petits détails amusants.

Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins est un très beau roman, humain et poétique, qui nous emmène dans le monde complexe de l’enfance, où l’imaginaire a un pouvoir extraordinaire. Il est de ces romans que l’on fait traîner pour avoir encore le plaisir de l’ouvrir le lendemain.

Coup de ♥

Remerciement aux Editions Cherche midi pour cette lecture.

 


Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins – Alejandro Palomas – Editions Cherche midi – 2020

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :