Recalé – Michael Hjorth & Hans Rosenfeldt

Cover Recalé Hjorth Rosenfeldt Carnet de lectureUne star de la télé-réalité est retrouvée morte dans une école abandonnée, le crâne perforé par un pistolet d’abattage. L’homme est attaché à une chaise dans un coin de la salle de classe avec un bonnet d’âne sur la tête, et un test de plusieurs pages agrafé sur son dos. A en juger par le nombre d’erreurs, la victime a raté le test le plus important de sa vie. Ce meurtre n’est en fait que le premier d’une série dont les cibles sont toujours des personnalités des médias. La Brigade criminelle prend l’affaire en charge et l’enquête va mettre le profiler Sebastian Bergman sur la piste d’un justicier obsessionnel indigné par le manque d’éducation des idoles de la nouvelle génération.

Avis

Vous le savez, j’aime découvrir des auteurs que je ne connais pas. Quand, en plus, c’est de la littérature nordique et du thriller, j’ai tout pour être heureuse. Enfin, presque.

Dans ce roman, on suit une équipe de la Criminelle composée de Vanja, Billy, Sebastian, Ursula et Torkel. Etant donné que Recalé est le 5e roman d’une série, je prends l’histoire en route mais cela ne m’a posé aucun problème, vu qu’il y a très peu de références aux enquêtes précédentes.

L’équipe joue au chat et à la souris avec un tueur en série aux revendications qui sortent de l’ordinaire. Le tueur estime en effet que les médias encensent et laissent trop de place aux personnes sans culture ni connaissances, au détriment des personnes intelligentes. Il s’en prend donc à de jeunes blogueurs et stars de la téléréalité et leur fait passer un test de culture générale pour savoir s’ils seront recalés ou reçus.

En dénonçant le manque d’éducation des jeunes et l’incapacité du système scolaire à inculquer des connaissances de base aux jeunes, le meurtrier nous pousse à réfléchir sur la société et son évolution. J’ai trouvé que cet aspect revendicatif était intéressant et original. D’autant que le profil du tueur est très bien construit.

En ce qui concerne le récit, j’ai été plutôt déçue. La narration n’a rien d’original, elle même plutôt banale et linéaire pour un thriller. Personnellement, je n’ai pas ressenti l’urgence de trouver le tueur et d’empêcher d’autres morts de se produire.

De plus, j’ai trouvé que les questions personnelles interféraient beaucoup trop dans l’enquête sans que ce soit vraiment pertinent. Le détail de la vie sentimentale des uns et des autres, les histoires de famille invraisemblables, j’ai trouvé tout ça un peu exagéré.

Recalé se termine par un cliffhanger gros comme une maison, qui laisse présager un 6e épisode aux aventures des policiers à la Criminelle.

Lire le premier chapitre de « Recalé » de Hjorth & Rosenfeldt

Remerciement à Babelio et aux Editions Actes Sud pour cette lecture

 


Recalé – Michael Hjorth & Hans Rosenfeldt – Editions Actes Sud – 2019

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :