Le crime d’Halloween – Agatha Christie

Cover Le crime d'Halloween Agatha Christie Carnet de lectureLe 31 octobre, c’est Halloween, la fête du potiron.
A cette occasion, Mrs Drake a organisé une soirée pour les « plus de onze ans. » Les enfants participent aux préparatifs, sous l’œil nonchalant de Mrs Oliver, qui croque son éternelle pomme. « Savez-vous que j’ai eu l’occasion d’assister à un vrai meurtre ? « se vante Joyce, une fillette à la langue bien pendue, devant la célèbre romancière. Tout le monde lui rit au nez : Joyce ne sait plus qu’inventer pour se rendre intéressante.
La fête est un succès mais, en rangeant la maison, après le départ des invités, on découvre le cadavre de la petite Joyce dans la bibliothèque. Bouleversée, Mrs Oliver fait aussitôt appel à son ami, le grand Hercule Poirot.

Avis

Ce roman voit le retour de notre détective belge préféré : Hercule Poirot. Avec son éternelle moustache, son beau costume et ses chaussures vernies, le voilà qui débarque à la campagne pour découvrir le meurtrier d’une petite fille trop bavarde.

Comme à l’accoutumée, il rencontre les différents protagonistes (très nombreux!) et analyse toutes les données minutieusement. En discutant avec les uns et les autres, il tente de comprendre le fonctionnement de cette petite bourgade où tout le monde se connait et où les commérages vont bon train. Jusqu’au dénouement final, que l’on n’avait même pas envisagé.

Le crime d’Halloween reste un roman policier gentillet, qui n’a aucun lien avec Halloween si ce n’est le jour du meurtre. Le rythme est plutôt poussif et très lent. Il faut vraiment attendre les 15 dernières pages pour que l’affaire s’accélère et que l’on ressente enfin une certaine tension.

Et, personnellement, j’ai trouvé très énervante la tendance d’Hercule Poirot à revenir sur des affaires anciennes et de se perdre dans des souvenirs qui n’ont aucun lien avec l’affaire en cours.

Tout cela n’empêche qu’il faut reconnaître à Agatha Christie le talent de nous emmener où elle le souhaite puisque les lecteurs arrivent rarement à résoudre le mystère par eux-mêmes.

 


Le crime d’Halloween – Agatha Christie – Editions du Masque – 1998

Du même auteur:

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :