Le Dragon déchaîné – Effel

À Mons (Belgique), c’est l’effervescence. Le Doudou se prépare. C’est l’événement de l’année. L’ambiance est à la fête. Mais à quelques jours des réjouissances, c’est la stupeur! Saint-Georges, l’acteur principal du légendaire Combat face au Dragon, est assassiné. Arthur Rémy, journaliste plutôt solitaire, entame une enquête qui le mène au cœur de l’organisation du Doudou, une communauté hermétique et nébuleuse.
Alors que les investigations se poursuivent, un mystérieux Dragon déchaîné se manifeste. Il menace de « poursuivre son œuvre » de destruction au beau milieu des festivités traditionnelles, sous le regard de quarante mille participants en liesse. La tradition est en péril. Mais la ville également !
Arthur et son ami Didier Renuart, commissaire de police, vont tout faire pour déjouer les plans machiavéliques d’un tueur froid et déterminé. Mais le temps presse… et le compte à rebours est déjà lancé. 

Avis

Bienvenue dans la ville qui m’a vu naître: Mons, en Belgique. Mons où chaque année, vers le mois de juin, on fête le Doudou. Ducasse rituelle reconnue comme chef d’oeuvre de l’UNESCO en 2005 et qui rassemble près de 40 000 personnes sur un weekend, c’est l’événement incontournable de la région, porté par un petit groupe de passionnés.

Alors évidemment, seul un montois amoureux du folklore local pouvait écrire un roman policier sur le Doudou! Démarche particulièrement originale puisque ça n’a jamais été fait à ma connaissance.

Le narrateur de ce roman est Arthur Rémy, journaliste à La Voix de Mons. Peu au fait du Doudou, son enquête l’oblige à s’intéresser aux préparatifs de l’événement et à entrer en contact avec les acteurs du Combat. Et, en tant que lecteur, nous l’accompagnons dans toutes ses démarches et découvrons avec lui les coulisses du Doudou montois.

Le Dragon déchaîné permet ainsi de poser un regard historique sur une fête populaire que l’on vit chaque année sans en soupçonner tous les tenants et aboutissants. Le roman met aussi en exergue le difficile métier de journaliste, à l’heure où les journaux connaissent tous des difficultés financières et doivent faire face à la surconsommation d’informations de faible qualité.

Seul petit bémol à ce roman : des descriptions parfois un peu longuettes, qui nous éloignent de l’enquête pour meurtre et ralentissent le rythme.

Un très bon premier roman. Sûr que je ne verrai pas le Combat entre Saint-Georges et le Dragon de la même manière cette année!

Plus d’informations sur le Combat dit Lumeçon et vidéos sur le site de la Ville de Mons.


Le Dragon déchaîné – Effel – 180° Editions – 2018

2 commentaires sur “Le Dragon déchaîné – Effel

Ajouter un commentaire

  1. Moi, j’habite Saint-Symphorien. Je suis allé à la salle Saint-Georges cet après-midi et j’ai vu un roman d’Effel. Est-ce que ce n’est pas un slameur?

    J'aime

    1. Ah, on est presque voisins alors! J’habite à Hornu 🙂 Oui, effectivement, il fait du slam et est chargé de communication pour la Ville de Mons. Je suis bien tentée d’aller aussi au salon des auteurs du Hainaut. On verra si j’ai le temps et l’envie de sortir sous la pluie 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :