Anatomie d’un scandale – Sarah Vaughan

Cover Anatomie d'un scandale Sarah Vaughan Carnet de lectureKate est avocate pénaliste et défend principalement les victimes de violences sexuelles. Cette fois, elle se voit confier l’affaire de sa vie, celle qui accuse l’un des hommes les plus proches du pouvoir d’un terrible crime. Kate doit faire condamner James Whitehouse. Tandis que Sophie est prête à tout pour aider son mari et préserver sa famille. 

Avis

Dans ce roman, la personnalité des personnages est particulièrement importante.

James Whitehouse est député, ami d’enfance du premier ministre anglais, avec qui il a fait les quatre cents coups à l’université d’Oxford. Un personnage détestable et arrogant, qui pense que son charisme, son argent et ses relations permettent de résoudre tous les problèmes.

Lorsque son aventure avec une assistante parlementaire est dévoilée au grand jour et qu’Olivia accuse James de viol, c’est surtout Sophie qui va en souffrir. Sophie, dont l’unique ambition a été de trouver un bon parti, se retrouve soudain humiliée en public, les détails des ébats extraconjugaux de son mari dévoilés dans les journaux. Et même si je n’ai pas apprécié cette femme superficielle, je compatis à sa douleur. Submergée par l’émotion, son seul souci est de protéger ses deux jeunes enfants du tapage médiatique que provoque cette affaire.

Et puis, on a Kate, l’avocate qui défend les victimes d’abus sexuels. Déterminée et ambitieuse, elle a gardé la foi en la justice et se sent chargée d’une mission envers ses clients. Et même si on sent qu’elle a peu de chances de remporter cette affaire qui oppose Olivia et James, j’ai été ébahie par sa volonté. Touchée de près par la situation, elle se crée pourtant une neutralité de façade, un masque qui la protège, comme un mur contre l’émotion.

La narration est intéressante et nous promène sans cesse entre le procès actuel de James et les années estudiantines de James, Sophie et leurs amis. Ces dernières apportant régulièrement des éléments permettant de mieux comprendre les personnages, les liens qui les unissent et leurs petits secrets.

Sarah Vaughan arrive à nous garder en haleine, dans l’attente de la suite et de la révélation du secret. Des découvertes étonnantes permettent aussi de voir toute cette histoire sous un angle différent. Par contre, j’ai trouvé que les détails du procès minute par minute étaient un peu longs, d’autant plus que certains éléments se répètent plusieurs fois.

Anatomie d’un scandale est un bon roman juridique, avec quelques surprises intéressantes, mais un peu trop linéaire et attendu à mon goût.

Remerciement aux Editions Préludes pour cette lecture.

 


Anatomie d’un scandale – Sarah Vaughan – Editions Préludes – 2019

Du même auteur:

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :