Un rêve couleur de nuit – Sophie Nicholls

Ella Vickers mène une vie en apparence heureuse dans la petite ville de York. Auteure à succès, elle possède une charmante librairie, est mariée à l’homme qu’elle aime et maman d’une adorable fillette. En réalité, Ella lutte pour trouver un équilibre entre sa vie de femme, de mère et ses activités professionnelles. De l’autre côté de l’Atlantique, sa mère, Fabia, remet en question son propre bonheur et ressent à distance la détresse de sa fille. C’est à ce moment-là qu’Ella fait la rencontre de Bryony Darwin, une étrange jeune femme à la recherche d’un livre sur les rêves… Elles dénichent bientôt un ouvrage ancien écrit par une mystérieuse guérisseuse du XVIIe siècle.

Avis

Le roman est une rencontre entre un auteur et un lecteur. Malheureusement, dans le cas d’Un rêve couleur de nuit, la magie n’a pas opéré.

Ella, elle-même romancière, a repris le magasin qu’occupait sa mère en tant que couturière et en a fait une librairie chaleureuse qui accueille notamment des jeunes mamans et leurs bébés. J’ai bien évidemment apprécié la proximité des livres, la passion de la jeune femme pour son métier et son envie de la transmettre au plus grand nombre.

Mais je n’ai pas vraiment accroché au personnage d’Ella. Très auto-centrée, elle n’est jamais contente et remet toute sa vie en question parce qu’elle se sent débordée par ses différentes casquettes de jeune mère, de libraire et d’épouse. Mais ça ne l’empêche pas de se lancer à la recherche d’une « sorcière » d’antan en compagnie d’une étrange cliente, Bryony.

Mais je pense que ce qui m’a le plus dérangé, c’est l’intégration d’éléments relevant du paranormal dans ce roman. En effet, Ella ressent des « signaux » qui se manifestent sous la forme de couleurs, comme des auras, autour des personnes qu’elle rencontre. Ce don, hérité de la lignée féminine de la famille, vient se greffer à ses questionnements existentiels en y ajoutant une pointe de magie, ce qui m’a complètement perdu.

L’écriture de Sophie Nicholls est agréable et facile à lire mais j’ai trouvé que l’ensemble était plutôt long et lent. La magie n’apporte pas grand chose à une histoire linéaire, plate et sans surprise.

Un roman qui ne me restera malheureusement pas en mémoire.

Je remercie néanmoins les Editions Préludes pour cette lecture.

 


Un rêve couleur de nuit – Sophie Nicholls – Editions Préludes – 2018

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur “Un rêve couleur de nuit – Sophie Nicholls

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :