Par accident – Harlan Coben

L’officier Napoleon Dumas n’obéit qu’à une seule loi, la sienne. Quand on retrouve sur la scène de meurtre d’un policier les empreintes de Maura, son amour de lycée disparue il y a quinze ans, c’est selon ses règles que Nap est décidé à enquêter. 

Avis

Dans ce roman qui relève plus de l’enquête policière que du thriller, l’histoire tourne autour d’un « site noir », un lieu classé secret défense où les américains torturaient des terroristes. Un endroit qui titille évidemment l’imaginaire des adolescents du coin. Jusqu’au jour où deux d’entre eux décèdent dans ce qui semble être un accident de train: Léo et Diana.

Lorsque, quinze ans plus tard, de nouveaux meurtres se produisent, l’inspecteur Nap Dumas fait le rapprochement avec l’accident des deux adolescents. Car il apparaît rapidement que tous ces morts se connaissaient à l’adolescence et faisaient partie d’une même bande. Pour Nap, c’est le début d’une enquête qui va lui permettre d’enfin faire la lumière sur la mort de Léo, son frère jumeau, dont il pensait tout savoir mais qui lui avait caché bien des choses.

Un roman sur l’adolescence, l’importance de l’amitié, la grandeur d’un premier amour et l’inconscience qui caractérisent ces années.

Malgré les morts qui se multiplient, les histoires passées qui refont surface et les secrets d’Etat, je n’ai pas ressenti l’effet « page turner » auquel Harlan Coben m’avait habituée dans ses romans précédents. Je ne peux pas dire que je me suis ennuyée mais je n’avais pas cette envie folle de reprendre ma lecture jusque tard dans la nuit, comme ça m’est déjà arrivé.

J’ai été touchée par le personnage de Napoleon Dumas, qui ne s’est pas remis de la mort de son jumeau et qui va, tout au long de l’enquête, partager avec lui ses découvertes et réflexions. Malheureusement, le personnage du policier qui a perdu des êtres chers dans l’enfance et qui va relancer l’enquête à leur sujet a fait l’objet de tellement romans qu’il en est devenu banal. Et ce n’est pas Napoleon Dumas qui arrive à nous étonner.

Un bon roman, qui marque le retour discret de Myron Bolitar, mais qui n’a pas réussi à me faire vibrer malgré un final bien ficelé. Je lis peut-être trop de thrillers…

Remerciement aux Editions Belfond pour cette lecture.

 


Par accident – Harlan Coben – Editions Belfond – 2018

Du même auteur:

Publicités

2 commentaires sur “Par accident – Harlan Coben

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :