Un peu, beaucoup, à la folie – Liane Moriarty

Trois couples épanouis. De charmants enfants. Une amitié solide. Et un barbecue entre voisins par un beau dimanche ensoleillé : tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Alors, pourquoi, deux mois plus tard, les invités ne cessent-ils de se répéter : « si seulement nous n’y étions pas allés » ?

Avis

Un barbecue entre voisins, une bonne ambiance et un accident qui survient, qui ébranle tout le monde. Et particulièrement Erika qui a oublié un pan entier de la soirée. Alors qu’elle tente de retrouver la mémoire, le lecteur tente de comprendre ce qui relie tous ces personnages.

Il y a Tiffany et Vid, riches entrepreneurs avec le cœur sur la main et des goûts un peu extravagants, leurs voisins Erika et Olivier légèrement coincés et Clémentine, Sam et leurs deux petites filles, des amis d’Erika.

Le roman est construit d’une façon originale. Les chapitres alternent entre la vie de tout ce petit monde après le barbecue et le détail quasi heure par heure de cette journée fatidique qui a fait basculer leur vie.

Si le début est relativement lent, le suspense s’installe progressivement et happe le lecteur, qui ne peut plus s’en dépêtrer. Suspense savamment entretenu par Liane Moriarty puisque l’on ne découvre la nature de l’accident qu’à la fin du roman.

Un peu, beaucoup, à la folie porte principalement sur les relations entre Clémentine et Erika, qui se connaissent depuis l’enfance mais ne s’apprécient que moyennement. En fait, Clémentine a toujours eu l’impression qu’Erika voulait prendre sa place auprès de ses parents et lui ressembler. Jusqu’à présent, elle s’était comportée en bonne élève et avait accepté Erika dans son entourage mais les tensions s’accentuent après le barbecue et elle tente à tout prix de s’en éloigner. La tension latente est palpable, jusqu’à l’explosion.

Personnellement, j’ai été touchée par la personnalité d’Olivier. Il forme un couple étrange avec Erika, construit sur des douleurs d’enfance, et on se demande comment il fait pour supporter son comportement.

Un élément a perturbé ma lecture de Un peu, beaucoup, à la folie : il s’agit du troisième roman d’affilée que je lis où il est question de jalousie entre amies et sœurs.  Après Les Illusions et Avec elle, je dois dire qu’il m’est arrivé, à certains moments, de mélanger un peu les personnages de ces différents romans. Ça vous est déjà arrivé aussi?

 


Un peu, beaucoup, à la folie – Liane Moriarty – Editions Albin Michel – 2018

Du même auteur:

 

Cream Coffee Vector Event Ticket

 

Publicités

2 commentaires sur “Un peu, beaucoup, à la folie – Liane Moriarty

Ajouter un commentaire

  1. J’ai lu « Le secret du mari ». Celui-ci, je ne le connais pas, mais il n’a pas l’air mal. Un jour peut-être…, quand ma PAL aura un peu diminué !
    Bon weekend.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :