La vérité sur l’affaire Harry Quebert – Joël Dicker

Présentation

Au printemps 2008, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête.

Avis

J’avais déjà entamé ma lecture de La vérité sur l’affaire Harry Quebert lorsque je me suis rendue compte que ce roman précède Le livre des Baltimore, lu en 2016. On y retrouve notamment le même personnage principal Marcus Goldman. Je dois bien avouer que si j’avais eu cette information avant, je ne pense pas que j’aurai choisi de lire La vérité sur l’affaire Harry Quebert tant le premier livre m’avait ennuyé. Je ne me souviens même pas de l’intrigue, c’est pour vous dire…

Concrètement, il s’agit d’une saga à l’américaine où Joël Dicker utilise un style d’écriture identique au roman Le livre des Baltimore. C’est-à-dire beaucoup de descriptions (des paysages ou des villes américaines par exemple) et de détails inutiles, qui ne font pas avancer l’histoire.

Résultat: un roman de 660 pages à l’écriture minuscule et au rythme d’une lenteur incroyable.

Les allers-retours constants entre le passé et le présent auraient pu introduire un peu de dynamisme à l’ensemble, mais ce ne fut pas le cas.

Je n’ai vraiment pas accroché ni au personnage de Marcus Goldman ni à ce type de narration. Pourtant, vous avez été nombreux à essayer de me motiver à poursuivre ma lecture sur Instagram mais mon ennui était tel que je ne suis pas arrivée à la moitié du roman.

Je suis donc très étonnée de constater que La vérité sur l’affaire Harry Quebert a obtenu plusieurs prix prestigieux (Audiolib, Goncourt des lycéens, Prix de la vocation, Académie française) mais il est vrai que j’ai rarement été d’accord avec les prix littéraires.

Ceci reste mon avis, hautement subjectif et personnel.

 


La vérité sur l’affaire Harry Quebert – Joël Dicker – Editions de Fallois – 2012

Du même auteur:

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :