Dieu le potier et quelques autres – Françoise Houdart

Présentation

Douze histoires. Douze stations sur le chemin de Vie, d’amont en aval, de la source furtive à l’infini delta. Douze instants de la vie d’hommes et de femmes, héros malgré eux de leur propre histoire, saisis au vif d’un éblouissement, au reflux d’un souvenir ou dans la débâcle de la lucidité. Quelles croix de rêve et de vécu ces êtres-là ont-ils été chargés de porter sur ce chemin jusqu’au seuil de nos cœurs, dans la lumière de notre conscience, et de les y planter là, pour que nous nous reconnaissions en chacun d’eux ? Pour que leur histoire particulière se confonde à la nôtre dans les replis de notre mémoire.

Avis

Dieu le potier et quelques autres est le premier ouvrage que je lis de cette auteure belge. Je découvre une écriture très poétique, lente et douce, qui invite à la rêverie. Mais je trouve que l’écriture manque de naturel tant on sent le travail sur le style et la recherche de vocabulaire.

Malgré un peu d’humour et des situations cocasses, les nouvelles sont plutôt tristes. Elles portent sur la mémoire et les souvenirs, dont certains sont issus de l’enfance de l’auteure elle-même. Le tout manquant un peu de rythme à mon goût.

Une jolie découverte qui devra se poursuivre par une autre lecture de Françoise Houdart pour confirmer mon intérêt.

 


Dieu le potier et quelques autres – Françoise Houdart – Editions Luce Wilquin – 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :