Le jardin des bonheurs égarés – Tor Udall

Audrey était l’épouse, l’amour et la meilleure amie de Jonah. Mais la jeune femme est brutalement décédée, et Jonah ignore comment vivre après ce drame. Il ne trouve de réconfort que dans les luxuriants et paisibles Kew Gardens, qu’Audrey adorait tant. Au fil des jours, Jonah y rencontre d’intrigants personnages : Chloe, une artiste passionnée hantée par un secret et par les gracieux oiseaux de papier qui naissent entre ses mains, Harry, intrépide jardinier chargé de prendre soin des plantes, et enfin Milly, une fillette de huit ans qui promène un peu partout sa bonne humeur. Tandis que Jonah lutte contre ses démons, les mystères se multiplient. Le journal intime d’Audrey, que Chloe découvre, pourrait les aider à dénouer les fils de l’écheveau qui s’est tissé dans les allées des jardins…

Avis

Le jardin des bonheurs égarés nous fait faire la connaissance de plusieurs personnages. Jonah qui ne sait plus quel sens donner à sa vie suite au décès d’Audrey et qui se sent coupable de ne pas avoir pu « garder sa femme en vie et heureuse ». Audrey bien sûr, que l’on découvre à travers les yeux de ceux qui l’on côtoyée de son vivant. Mais aussi Harry le botaniste passionné, la petite Milly et Chloé la sculptrice d’origami.

Tout ce petit monde se croise à Kew Gardens, les jardins botaniques royaux de Kew (Londres) qui, avec ses arbres remarquables, devient un personnage à part entière du roman.

kew_gardens_londres_une

J’ai aimé ce roman tendre, d’une grande poésie, qui fait la part belle à l’amour mais aussi à la nature et à sa beauté.

L’histoire, racontée selon différents points de vue, est un peu longue par moments mais, au moment où le roman commence à perdre de son intérêt à force de bons sentiments, un rebondissement inattendu survient, qui redistribue les cartes. Tout à coup, un autre point de vue apparaît, une autre histoire se raconte, bien différente de celle de Jonah.

Et sur la fin, le roman prend un tour inattendu qui explique bien des interrogations mais manque de réalisme à mon goût.

Remerciement aux Editions Préludes pour cette lecture.

 


Le jardin des bonheurs égarés – Tor Udall – Editions Préludes – 2018

 

Cream Coffee Vector Event Ticket

Publicités

3 commentaires sur “Le jardin des bonheurs égarés – Tor Udall

Ajouter un commentaire

  1. Je ne connaissais pas, mais ça m’a l’air d’être une chouette lecture pour l’été pour se détendre et se dire que la vie et les gens, bah c’est chouette quand même 😊

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :