Une seconde avant Noël – Romain Sardou

livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Une seconde avant Noël, Romain Sardou, Sauver Noël, Personne n'y échapperaOctobre 1851. Cokecuttle est une petite ville industrielle anglaise où de nombreux enfants sont livrés à eux-mêmes. Parmi eux, Harold Gui, un orphelin qui vit sous un pont avec un homme appelé Le Falou, passionné de lecture et conteur hors pair. Mais un jour, guidé par un génie invisible, Harold va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. 

Je retrouve Romain Sardou avec ce conte de Noël pour enfants, bien de saison pour qui veut rêver un peu et retrouver son âme d’enfant.

Comme dans tous les contes, l’histoire de départ est plutôt triste : des enfants abandonnés, obligés de travailler dur et exploités par des patrons sans scrupules, qui n’ont ni le temps ni l’énergie de rêver. Dans cette foule, un enfant va s’extraire du lot par sa gentillesse et son courage. Bercé par les histoires de fées racontées par son ami Le Falou, Harold va découvrir un monde qu’il ne soupçonnait pas, où règnent les anges, les lutins et les saints.

Une seconde avant Noël est un joli conte, qui ne bouscule pas les codes du genre mais qui se laisse lire.

Bien qu’un peu lent à mon goût du fait des nombreuses descriptions, j’ai particulièrement apprécié le fait que le narrateur interpelle directement le lecteur, l’impliquant dans le récit.

  

Une seconde avant Noël – Romain Sardou – XO Editions – 2005

Du même auteur:

 

3 commentaires sur “Une seconde avant Noël – Romain Sardou

Ajouter un commentaire

  1. J’ai bien aimé ses contes de Noël.
    C’est un bon auteur, je trouve. J’ai lu ses polars aussi.
    Il a disparu de la circulation, on dirait !
    Très bonne année 2018 avec de jolies découvertes !

    J'aime

  2. Oui, c’est vrai qu’on n’entend plus beaucoup parler de Romain Sardou depuis quelques années… C’est dommage parce que c’est un auteur que j’aime beaucoup aussi. Il est particulièrement bon dans l’écriture de polars.
    Belle nouvelle année littéraire à toi!

    J'aime

  3. C’est amusant, ces interpellations directes au lecteur, j’avais trouvé ça totalement artificiel moi et ça avait contribué à mon ressenti négatif sur ce livre. Comme quoi ! ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :