Intimidation – Harlan Coben

Présentation

Lors d’une soirée, un inconnu aborde Adam et lui révèle que sa femme Corinne a commis un terrible mensonge. Mais quand ce dernier la confronte, elle s’enfuit en laissant un étrange message… Cybercriminels, arnaqueurs, tueurs à gages… Qu’a fait Corinne, cette mère de famille sans histoires, pour se retrouver au cœur d’une étrange machination? Adam fera tout pour le découvrir, et pour retrouver celle qu’il croyait si bien connaître.

Avis

Fan de la première heure de l’auteur américain, Ne le dis à personne fait partie de mes romans policiers préférés. Depuis, je ne rate (pratiquement) aucune nouvelle publication. Pourtant, depuis quelques temps, mon intérêt pour les écrits d’Harlan Coben s’émousse. 

Alors que je me faisais une joie de découvrir Intimidation, c’est la déception qui m’habite au moment d’écrire cette chronique.

Ce roman reste dans la lignée de ce que l’auteur a déjà écrit et réserve peu de surprises.

Comme souvent dans les romans d’Harlan Coben, il est question d’une disparition, celle d’une mère de famille qui s’évanouit dans la nature en laissant son mari et ses enfants sans nouvelles. Malheureusement, la psychologie des personnages est très pauvre, ce qui m’a empêché de ressentir les émotions d’Adam ou de ses fils, pourtant confrontés à une situation particulièrement angoissante.

La multiplication des personnages secondaires rend l’histoire un peu brouillonne d’autant que l’on peut s’interroger sur leur pertinence.

Pourtant Intimidation est une histoire qui comporte beaucoup de rebondissements mais l’écriture, trop léchée et convenue, m’a fait passer à côté du suspense. Heureusement, la lecture qu’en fait Olivier Prémel nous maintien en éveil grâce à une interprétation très juste et des changements de voix intéressants.

En relisant quelques chroniques d’autres romans d’Harlan Coben, je me rends compte que ses dernières publications sont très semblables, traitant de thèmes récurrents (l’utilisation des réseaux sociaux ou d’internet, le sport, la confiance dans le couple…), qui apparaissent encore ici dans leur intégralité. De plus, j’ai personnellement été interpellée et dérangée par le grand nombre de marques et d’enseignes citées, dont l’utilité n’est pas flagrante. Harlan Coben se lancerait-il dans le placement de produits?

En bref, Intimidation n’est pas le plus grand cru de l’auteur américain, que l’on a connu en meilleure forme. Il manque un peu d’originalité mais est sauvé par un lecteur talentueux.

Remerciement à Audiolib pour cette lecture.

 


Intimidation – Harlan Coben – Audiolib – 2016

Du même auteur:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :