La tentation d’être heureux – Lorenzo Marone

Présentation

Dans une Naples grouillante de vie et de clameurs, une comédie à l’italienne sur la vieillesse et la solitude, mais aussi sur ces petits riens qui font que la vie vaut la peine d’être vécue. Porté par une galerie de personnages profondément attachants, un roman qui fait du bien, plein de poésie et d’espoir.

Avis

Cesare Annunziata a 77 ans et il est arrivé à un point de sa vie où il veut profiter des dernières années qu’il lui reste à vivre. Un peu bourru mais plein d’énergie, il n’en fait qu’à sa tête. Il ne tient pas compte des recommandations médicales, il se fait passer pour un carabinier à la retraite et n’hésite pas à dire leurs quatre vérités aux gens.

Et même s’il se dit « trop pris par sa propre personne pour s’occuper des autres », il ne cesse de proposer ses services à son voisinage, allant même jusqu’à aider une voisine en prise avec un mari violent. 

Avec humour, Cesare nous emmène à la découverte de son petit monde: ses voisines, sa bonne amie Rossana, ses enfants avec qui les relations ne sont pas faciles, son épouse décédée…

Comme s’il parlait au lecteur, il nous fait part de ses réflexions, de ses expériences. Pour lui qui s’est toujours laissé porté par la vie sans faire de choix, le bilan de son existence est mitigé. Il réfléchit à tout le « non-fait » de sa vie et se dit qu’il est temps de vivre pour lui-même et de rattraper le temps perdu.

On découvre alors une personne qui a aimé au-delà du raisonnable mais qui, par manque de courage, par fierté ou parce qu’il pensait avoir la vie devant lui, n’a pas fait le pas décisif. Arrivé au crépuscule de sa vie, il regrette cette absence d’initiatives qui l’a fait passer à coté d’opportunités.

Au final, j’ai tout aimé de La tentation d’être heureux, aussi bien le style fluide de Lorenzo Marone que l’histoire en elle-même. Elle incite à ne pas rester spectateur de sa vie mais d’en être un acteur à part entière. Et on se prend finalement d’affection pour ce vieux monsieur acariâtre mais qui a le cœur sur la main. 

Remerciement aux Editions Belfond pour cette agréable lecture.

 


La tentation d’être heureux – Lorenzo Marone – Editions Belfond – 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :