Ne pars pas sans moi – Gilly Macmillan

Présentation

C’est un dimanche après-midi comme un autre. Rachel et son fils de 8 ans se promènent en forêt. En un instant, ce qui devait être un moment de détente va se transformer en horreur : Benedict disparaît. La police se mobilise pendant plusieurs jours mais l’enfant reste introuvable. Le quotidien de Rachel devient alors un enfer, entre les journalistes qui campent devant sa porte, les inconnus qui l’insultent sur les réseaux sociaux, les accusations muettes de son ex-mari et sa propre culpabilité…

Avis

Tandis que les jours s’égrènent depuis la disparition de Benedict, nous suivons l’avancement de l’enquête sous le regard de Rachel et de l’inspecteur James Clemo. Pour chacun d’eux, c’est aussi l’occasion de se raconter et de parler de l’impact qu’a eu cette affaire sur leur vie.

Evidemment, dans ce genre d’affaire, toute la famille est suspectée, ce qui donne lieu à des disputes et au dévoilement de secrets jamais avoués. Les personnages ont une personnalité complexe particulièrement bien rendue par l’écriture de Gilly Macmillan, qui distille les informations au compte-goutte, nous laissant découvrir les personnages petit à petit.

Par contre, je trouve dommage que le père de Benedict ait un rôle secondaire dans cette histoire, n’apparaissant qu’épisodiquement. J’aurais trouvé intéressant d’avoir son point de vue et son ressenti face à la disparition de son fils, sans forcément passer par l’intermédiaire de Rachel.

Ne pars pas sans moi met aussi en avant les conséquences négatives de la surmédiatisation. On se rend alors compte de l’immense liberté que prennent les internautes, s’exprimant sans filtre, de façon agressive et en portant un jugement sans preuve. Bien ancré dans l’époque qui est la nôtre, ce roman met le doigt sur les dérives des réseaux sociaux en particulier et des médias en général.

Tout au long du roman, le lecteur ressent la tension qui entoure cette disparition d’enfant. On s’identifie aux parents, à leur détresse et à leur difficulté à faire confiance à la police. Une enquête qui couvre quelques jours mais qui réserve pas mal de surprises et de rebondissements inattendus. Heureusement, les chapitres courts permettent de reprendre une respiration normale et de relâcher la pression.

Je suis agréablement étonnée car Ne pars pas sans moi est le premier roman de Gilly Macmillan et le moins que l’on puisse dire est qu’elle sait y faire pour maintenir ses lecteurs en haleine. Une auteure à tenir à l’œil.

Remerciement aux Editions Les Escales pour cette lecture.

 


Ne pars pas sans moi – Gilly Macmillan – Editions Les Escales – 2016

Du même auteur:

Publicités

Un commentaire sur “Ne pars pas sans moi – Gilly Macmillan

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :