Bruxelles : derniers rêves – Thomas Gunzig

Depuis quelques années, le mois d’avril met la blogosphère littéraire à l’heure belge grâce au challenge organisé par Mina et Anne.

Pour inaugurer ce mois belge, j’ai choisi de me pencher sur un livre de photographies, réalisées par Thomas Gunzig. Cet auteur aux multiples casquettes déteste se lever tôt et c’est parce qu’un travail l’y a obligé qu’il s’est retrouvé à sillonner la ville de Bruxelles à l’aube.

A travers son regard, nous découvrons la capitale belge comme on a rarement l’occasion de la voir. Avec lui, nous parcourons la ville endormie et ses rues désertes, mais habitées de très beaux monuments. Alors que les premières lueurs du jour ne sont pas encore visibles, les photographies sont en noir et blanc. Puis, au rythme du réveil de la ville, elles s’animent de couleurs et de lumière, les personnages et le mouvement apparaissent.

A la beauté des photos, Thomas Gunzig ajoute quelques mots pour décrire son ressenti ainsi que des anecdotes concernant cette expérience unique. Avec Bruxelles : derniers rêves, le romancier, scénariste et homme de théâtre nous invite à porter un regard neuf sur le monde qui nous entoure.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Bruxelles : derniers rêves Thomas Gunzig – Renaissance du livre – 2013

Du même auteur :

 

Publicités

4 commentaires sur “Bruxelles : derniers rêves – Thomas Gunzig

Ajouter un commentaire

  1. Quelle belle première participation, l’ouvrage a l’air superbe. J’aime beaucoup cette idée de jeu des couleurs apparaissant avec le matin, notamment sur la photo de couverture (j’ai parfois assisté à de telles matinées sur la place, mais en arrivant par une autre rue, avec une autre vue).

    J'aime

  2. Tu me donnes vraiment envie de lire, de feuilleter, d’admirer ce livre ! J’aime beaucoup les photos que tu as choisies (j’aime celle du parc et celle avec l’effet tram). Je suppose que Thomas Gunzig doit se lever tôt pour le Café serré 😉

    J'aime

  3. C’est effectivement pour partager sa chronique « Café serré » sur La Première qu’il se lève si tôt 😉 Si tu veux déjà voir quelques photos supplémentaires de ce beau livre, je te conseille la page Facebook de Thomas Gunzig, qui y partage notamment ses talents de photographe.

    J'aime

  4. C’est vraiment une jolie découverte que ce livre. Je l’avais repéré à sa sortie et il était resté dans un coin de mon esprit… jusqu’à ce jour où il a croisé à nouveau ma route. Je le conseille vraiment, surtout à ceux qui, comme moi, ne sont pas du matin et ne risquent pas de voir ce genre de paysage très souvent 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :