La théière – Hans Christian Andersen

Présentation

Une théière, très fière de sa beauté, tomba malencontreusement et cassa sa superbe anse. Évidemment, tout le service à thé parla de sa mésaventure et se moqua d’elle! Elle eut cependant la chance de connaitre une seconde vie sous forme de pot de fleur. Ce fut son plus beau souvenir, porter en elle un bulbe et une fleur si belle était devenu sa nouvelle fierté.

Avis

Comme c’est souvent le cas dans ses contes, Hans Christian Andersen fait vivre des objets du quotidien. En leur attribuant des sentiments, il en fait des personnages à part entière. Comme les êtres humains, ils sont soumis aux aléas de la vie mais ils apprennent à rebondir lorsqu’un problème se pose, à se remettre en question et à tirer parti de leur nouvelle situation.

Les histoires d’Hans Christian Andersen comportent toujours une morale, ce qui en fait de formidables outils pédagogiques à utiliser avec les enfants. La théière permettra d’explorer avec eux le sentiment de fierté mais il leur montrera aussi l’importance de penser aux autres et d’œuvrer pour leur bien-être.

Une nouvelle écrite par Hans Christian Andersen en 1865 mais qui reste toujours d’actualité.

 


La théière – Hans Christian Andersen – 1865

Du même auteur:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :