Tiré à quatre épingles – Pascal Marmet

Présentation

Samy, escroc à la grande gueule, profite de la naïveté de Laurent pour l’entraîner dans un cambriolage. Alors qu’ils laissent la propriétaire de l’appartement blessée mais vivante, elle est  retrouvée morte quelques heures plus tard. Le commandant Chanel, chargé de l’enquête, s’enfonce alors dans l’étrange passé de cette victime, épouse d’un ex-préfet assassiné peu de temps auparavant.

Avis

Sans que l’on s’en rende compte, on est totalement pris par l’histoire, imaginant mille hypothèses au rythme des découvertes du Commandant Chanel.

L’auteur nous entraîne dans le monde de l’art primitif africain et c’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai découvert les croyances et rites qui entourent les statues et masques traditionnels. Mais ce qui est intéressant pour le lecteur revêt par contre un caractère déroutant pour Chanel, peu habitué à tenir compte du « monde invisible » au cœur des légendes africaines.

J’ai particulièrement apprécié le personnage du Commandant Chanel. Sous ses airs bourrus, il est un enquêteur carré, direct et efficace qui sait se faire respecter mais qui a aussi un grand cœur. Par contre, la personnalité de Laurent est plus difficile à cerner. Il vient de rater ses études en boulangerie et erre sans but dans la gare de Lyon, dans un accoutrement qui ressemble plus à un déguisement qu’à un véritable style vestimentaire. D’une candeur et d’une crédulité désarmante, il est le cliché du jeune rêveur idéaliste qui n’est pas né à la bonne époque.

Un roman addictif, qu’il suffit d’ouvrir pour ne plus voir le temps passer et un Commandant Chanel que l’on aurait bien envie de retrouver dans d’autres aventures…

Remerciement à Babelio et à l’auteur pour cette lecture.

 


Tiré à quatre épingles – Pascal Marmet – Michalon Editeur – 2015

Publicités

4 commentaires sur “Tiré à quatre épingles – Pascal Marmet

Ajouter un commentaire

  1. Je vais bientôt le lire. J’ai lu plusieurs critiques positives à son sujet. Et j’ai tout à fait besoin d’un roman addictif en ce moment. Voilà qui est de bon augure !

    J'aime

  2. Comme quoi, les goûts et les couleurs…. C’est sur que ce n’est pas un thriller psychologique ou bourré d’action mais je me suis attachée à ce Commandant et l’enquête dans le milieu de l’art africain m’a bien intéressée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :