Le pavillon des douanes – Jean Jauniaux

Présentation

Dans ce recueil de nouvelles, Jean Jauniaux aborde des thématiques très différentes. Surfant sur l’actualité (suppression des douanes entre la Belgique et la France, guerres, tsunami, etc.), il n’en oublie pas moins de faire preuve d’humour. Comme dans L’émoi du Roi où Dieu organise un tournoi de Roland Garros au paradis, rassemblant plusieurs personnalités belges de toutes générations (Justine Henin, Kim Clijsters, le Prince Baudouin et sa mère Astrid…).

Avis

Tout le recueil témoigne de l’attachement de l’auteur à la Belgique. Il y met en scène les villes et villages belges, faisant aussi référence à l’actuelle Capitale européenne de la culture, dans la Lettre du Dragon à Georges où il est question du folklore montois et du Doudou.

Jean Jauniaux met l’accent sur les décors et les émotions de ses personnages. Ce qui me frappe particulièrement en lisant ce recueil, c’est la douceur qui se dégage de ces quelques nouvelles. Elles témoignent de l’attention de l’auteur pour son entourage ainsi que de son empathie pour le genre humain.

Une belle lecture.


Le pavillon des douanes – Jean Jauniaux – Editions Luce Wilquin – 2006

Du même auteur:

Publicités

Un commentaire sur “Le pavillon des douanes – Jean Jauniaux

Ajouter un commentaire

  1. Nos impressions se rejoignent dans l’ensemble, j’avais moi aussi apprécié cette lecture. J’en ai surtout retenu l’ancrage belge et la touche d’humour bien amenée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :