Marina – Carlos Ruiz Zafon

Présentation

Oscar Drai est un adolescent sans histoire qui vit dans un internat de Barcelone. Lors de ses temps libres, il aime explorer les quartiers abandonnés et les vieilles bâtisses de la ville. Un jour, l’une de ses expéditions lui fait rencontrer Marina, avec qui une amitié va se lier. Ensemble, ils partent à l’aventure et découvrent qu’une vieille dame se recueille régulièrement et en pleine nuit sur une tombe du cimetière. Mais, sur cette pierre, l’épigraphe habituelle a été remplacée par la gravure d’un papillon noir. Intrigués, les adolescents vont suivre la dame et se trouver mêlés à une enquête qui a commencé des années plus tôt.

Avis

Classé « jeunesse », ce roman ravira autant les adultes que les plus jeunes. On y trouve toute la fraîcheur de l’adolescence mais aussi l’inconscience, l’insouciance et la curiosité qui caractérisent cet âge. L’intérêt pour l’aventure et les secrets, la volonté de s’évader d’un quotidien un peu morne se mêlent à une ébauche d’histoire d’amour, qui a toute la pureté et l’innocence des premiers émois.

Marina est un savant mélange des genres policier et fantastique. Les personnages sont mystérieux et portent de lourds secrets, des créatures fantastiques et maléfiques poursuivent les enfants, les morts ne se comptent plus…

S’il fallait pointer des éléments négatifs, je mettrais en évidence certains clichés faciles… De plus, le personnage de Marina, très proche de celui de Clara dans L’ombre du vent, est très belle, lumineuse et éthérée, avec une peau presque transparence. La description de ces deux jeunes femmes est quasiment identique et, évidemment (comment pourrait-il en être autrement ?) Oscar, comme Daniel avant lui, va tomber amoureux de cette créature quasi céleste. Un peu redondant…

Certes, Marina ne renouvelle pas le genre policier mais qui reste une belle lecture, qui a même failli me tirer une petite larme à la fin… Un livre que j’ai apprécié et que je conseille. 

 Lire le premier chapitre « Marina » Carlos Ruiz Zafon

 


Marina – Carlos Ruiz Zafon – Editions Robert Laffont – 2011 

Du même auteur:

Publicités

10 commentaires sur “Marina – Carlos Ruiz Zafon

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup ce que fait Carlos Ruiz Zafón que je lis en VO, même si, depuis le jeu de l’ange, j’éprouve un peu de lassitude, la sensation qu’il ne se renouvelle pas.
    C’est toujours agréable de lire une critique intelligente dessus!
    Une belle découverte que ton blog!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :