Trois accidents et un suicide – Seamus Smyth

Gerd tue des gens. Pourtant, il a tout l’air d’un homme d’affaires respectable, à la vie tranquille comme l’eau qui dort… Mais sa fortune, justement, il la doit à ses victimes, qu’il manipule et spolie sans le moindre état d’âme. Pour parvenir à ses fins, ce philosophe cynique, encyclopédie vivante du crime, déploie une véritable science, peaufine ses plans, prépare l’enquête à rebours… jusqu’au crime parfait.

Avis

Petite leçon de criminalité organisée en Irlande, au cas où vous voudriez vous reconvertir…

Trois accidents et un suicide nous met dans une position suffisamment rare pour être soulignée. Au lieu de suivre les enquêteurs dans la résolution d’un crime, comme c’est le cas dans la plupart des romans policiers, nous suivons ici l’organisateur des meurtres. Pire, c’est lui qui nous parle directement, nous expliquant sa manière de procéder, comment il prépare son coup dans le détail,  avec  une technique bien à lui. Et nous, pauvres lecteurs que nous sommes, nous nous trouvons embarqués dans cette histoire folle au point de nous sentir impliqués dans les meurtres, avec l’impression d’être ses complices.

Je trouve que l’approche est intéressante et originale parce qu’elle nous plonge complètement dans l’histoire, on suit le raisonnement de Gerd avec intérêt, comme s’il était tout à fait normal de débattre des différentes techniques permettant de se débarrasser d’un corps. Et ce n’est qu’avec le recul que l’on se pose des questions sur notre état mental (et le sien !), nous qui lisons ça sans réagir.

Dès les premières pages, Seamus Smyth nous emmène dans son monde, nous emprisonne dans l’esprit machiavélique de Gerd au point qu’il nous est impossible d’en sortir avant la fin. Le rythme est soutenu et on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde. Un très bon polar.

Logo Prix des lecteurs.png

 

 


Trois accidents et un suicide – Seamus Smyth – Editions Fayard – 2010

Publicités

6 commentaires sur “Trois accidents et un suicide – Seamus Smyth

Ajouter un commentaire

  1. Suicide par saignée consiste à réduire le volume et la pression du sang au dessous des niveaux critiques en induisant une perte massive de sang. Il est généralement le résultat de dommages causés sur les artères. La carotide, radial, ulnaire ou artères fémorales peuvent être ciblés.

    J'aime

  2. Suicide par saignée enchevêtre réduire le tome outre resserrement du stock à bas étages cruciaux en induisant une insuffisance parents gigantesque. Il est normalement le résultat de butin infligés sur les artères. La carotide, radial, ulnaire ou artères fémorales pourraient être ciblés.

    J'aime

  3. il s’agit d’une pomme, mais pas n’importe quelle pomme! Il a fallu une bonne dizaine d’années aux pépinières Delbard pour créer ce fruit d’exception qui fait merveille aussi bien natur

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :