Les minutes célibataires – Valérie Nimal

Avis

Ma première rencontre avec Les minutes célibataires – ou plutôt avec le marque page du recueil – a eu lieu lors d’une soirée littéraire avec l’éditrice belge Luce Wilquin. J’ai tout de suite été attirée par la couverture tout autant que par le résumé.

Mais trouver ce recueil de nouvelles n’a pas été simple et il a fallu attendre quelques années pour qu’enfin ma route croise à nouveau la sienne lors d’une brocante de quartier.

Pendant toutes ces années d’attente, mon imagination a fonctionné à plein régime et j’attendais beaucoup de ce recueil…

Mais, après lecture, mon bilan est plutôt mitigé, ce recueil me laisse à la fois un goût de trop et de trop peu. Un mélange d’excès et de manque.

C’est la première fois que je lis un recueil comportant autant d’histoires courtes (39 nouvelles !), ce qui introduit une certaine confusion. A la dixième nouvelle, je devais me triturer les méninges pour me souvenir de la première…

Le fait que les histoires soient très courtes (une moyenne de deux pages) n’aide pas. On a tout juste le temps de s’immerger dans le décor, de faire connaissance avec les personnages et tout est déjà fini ! J’ai vraiment été frustrée de ne pas connaître la suite des relations qui se nouaient sous mes yeux…

Les minutes célibataires compile des histoires tendres, parfois étranges, allant des premiers émois d’adolescents à des étreintes torrides en passant par des homicides en bonne et due forme. Un  cocktail surprenant…

Mais, à chaque fois, l’auteure a réussi à capter les premières minutes de la rencontre, si décisives dans la poursuite ou non de la relation. Un événement qui rapproche, des regards qui se croisent, un parfum qui fait se retourner… et peut-être au bout, une histoire d’amour ? En tout cas une reconnaissance mutuelle.

Ma nouvelle préférée ? Le lavoir ou la rencontre d’une femme et d’un homme qui sèchent leur linge dans le même tambour et mélangent ainsi leurs sous-vêtements, ce qui crée un rapprochement inattendu. Poétique et amusant…

Le format très court de ces nouvelles s’explique par le fait qu’elles ont été écrites pour une diffusion radiophonique, entre 2005 et 2008, pour ensuite être publiées sous forme de recueil en 2009.

Logo Challenge Luce Wilquin.JPG

Ma deuxième lecture pour le challenge Luce Wilquin de Minou.

 

 

 

 

 


Les minutes célibataires – Valérie Nimal – Editions Luce Wilquin – 2009 

Publicités

7 commentaires sur “Les minutes célibataires – Valérie Nimal

Ajouter un commentaire

  1. Dommage que tu sois finalement mitigée après tant d’attente… J’avais repéré ce recueil à sa parution, dans un magazine, puis l’avais oublié. J’attends avec impatience de pouvoir le lire ! Merci encore d’accepter de le faire voyager dans le cadre du challenge. 🙂

    J'aime

  2. J’ai beaucoup de difficultés avec les nouvelles, souvent trop courtes pour me satisfaire… J’ai quand même trouvé des perles parfois! Mais je crois que celui-ci ne me conviendrais pas…

    J'aime

  3. Coucou Carnet de lecture, je serai bien intéressée de lire ton livre dans le cadre du challenge de Minou, même si tu n’es guère enthousiaste. Si tu es d’accord, précise le à Minou qui a mon adresse postale (et ton livre actuellement).Bises

    J'aime

  4. Malgré votre réticence, je vais aussi lire ce livre pour m’en faire uen opinion !
    Merci pour votre réumé !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :