Le noeud coulant – Nils Trede

Une ville isolée dans un Nord non identifié, privée de tout échange avec le monde extérieur. Et des êtres humains qui prennent avec le temps la forme de leur ville. Dans cet univers, où la pensée se confond avec la superstition, la parole avec les bruits et la compassion avec l’indifférence, l’absurde devient le maître du monde. Une famille s’oppose à ce monde totalitaire, devient la victime d’un crime terrible. Quelque temps après, un navire arrive dans la baie de North et met fin à l’isolement de la ville. Ce n’est pas tout à fait la fin du récit.

Avis

Difficile de parler de ce roman. La description du lieu, North, fait froid dans le dos. La plume de Nils Trede nous immerge complètement dans cette ville basse, grise et à l’atmosphère lourde. On sent le brouillard, on respire l’air vicié par les relents de poissons tués en bord de mer et on imagine sans peine l’eau visqueuse de sang… Et que dire de cette population bourrue, muette et violente… Comme une noyée, je me suis raccrochée à la famille D., tellement étrangère à toute cette faune sauvage, ouverte sur le monde et consciente des limites que leur offre cet environnement. Jusqu’au drame…

L’écriture fluide et les chapitres courts rendent la lecture très rapide mais je me suis posé beaucoup de questions, ne comprenant pas toujours où l’auteur voulait en venir. Il passe d’un environnement à l’autre de façon brusque et déconcertante, ce qui demande un moment d’adaptation et un réajustement de la part du lecteur.

Un roman singulier qui nous narre une histoire de jalousie, de meurtre, de légendes et de folie aussi…

Et si l’histoire de North ne m’a pas vraiment touchée, j’ai par contre été séduite par la plume de l’auteur. Réaliste sans être trop descriptif, capable d’alterner des moments de pure poésie avec des scènes atroces, Nils Trede nous plonge complètement dans cette ville étrange.

Lire le premier chapitre « Le noeud coulant » de Nils Trede.

 


Le nœud coulant – Nils Trede – Les Impressions Nouvelles – 2012 

 

Publicités

2 commentaires sur “Le noeud coulant – Nils Trede

Ajouter un commentaire

  1. Je me retrouve assez bien dans ton avis, sans avoir été si séduite par le style malheureusement. J’ai été totalement plongée dans cette ville et cette atmosphère malsaine, mais ai été très déroutée par les changements brusques d’environnement. Ce roman m’a laissé l’impression d’une belle promesse non tenue.

    J'aime

  2. Je partage votre avis concernant la plume très belle, musicale de Nils Trede. Mais j’ai aussi été conquise et charmée, même, par la structure du récit, originale, composée de trois parties différentes et pourtant reliées par la présence du narrateur. Selon moi, les questionnements que font surgir l’auteur sont autant de pistes dans lesquelles se plonger… j’aime ce genre de livre dans lequel l’auteur laisse une part de liberté importante au lecteur…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :