L’éternité pour jouer – Aurélia Jane Lee

Présentation

Des petites filles jouent dans un magnifique jardin qui semble sans limite. Qui sont-elles ? D’où viennent-elles ? Où vont-elles ? Sont-elles mortes et au paradis, comme elles le prétendent ?

Avis

Le ton est donné dès le départ, L’éternité pour jouer ne sera pas une lecture comme une autre. Les premiers chapitres sont déroutants car ils nous présentent, en parallèle, des tranches de vie de plusieurs personnes sans pour autant nous donner les clés nous permettant de comprendre les liens qui les unissent.

Puis, petit à petit, on commence à comprendre pourquoi ces petites filles sont réunies au même endroit. Mais, lorsque la dernière page a été tournée et le livre fermé, on se rend alors compte que l’auteure nous a habilement mené en bateau et, qu’en fait, on n’a rien compris du tout !

L’histoire intrigue et les informations sont distillées au goutte-à-goutte, tellement lentement que cela aiguise la curiosité. On n’a qu’une envie : aller directement à la dernière page pour avoir le fin mot de l’histoire et être rasséréné. Mais je vous en conjure, ne faites surtout pas ça ! Vous perdriez tout le plaisir de la découverte…

Après cette lecture un peu particulière, une question me taraude : les sensations ressenties seront-elles identiques à la seconde lecture de ce roman ? Pour en avoir déjà fait l’expérience, je sais qu’il est des livres qui déclenchent des émotions fortes à la première lecture (rire, pleurs, peur intense…) mais qui perdent tout leur charme à la relecture. Tout simplement parce que la chute est connue et qu’il n’y a plus de surprises. Malheureusement, j’ai l’impression que L’éternité pour jouer est de ceux-là. À confirmer… ou pas.

On sent que l’auteure prend plaisir à nous induire en erreur et à nous mettre sur de fausses pistes… pour notre plus grand bonheur car la chute n’en est que meilleure et l’étonnement plus grand ! Un roman dans un style complètement différent des autres livres d’Aurélia Jane Lee. À découvrir absolument !

 


L’éternité pour jouer – Aurélia Jane Lee – Editions Luce Wilquin – 2008 

Du même auteur:

Publicités

Un commentaire sur “L’éternité pour jouer – Aurélia Jane Lee

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :