Si c’était à refaire – Marc Levy

Présentation

Andrew Stilman est journaliste au New York Times, son dernier article lui a valu la reconnaissance de ses pairs et il vient de se marier avec Valérie Ramsay, son amour d’adolescence. À priori, on pourrait donc penser qu’Andrew a tout pour être heureux. Jusqu’au jour où il se fait poignarder alors qu’il fait son jogging matinal le long de l’Hudson River. Mais, alors qu’il pensait être mort, il se retrouve propulsé deux mois plus tôt et se voit contraint de revivre les évènements déjà vécus. Avec une mission bien précise : découvrir qui a voulu le tuer avant que le meurtrier n’arrive à ses fins (une seconde fois).

Avis

Si les premiers romans de Marc Levy étaient plutôt sentimentaux, l’auteur propose ici un récit qui se rapproche davantage du policier, avec une enquête contre la montre et beaucoup d’humour.

Très rapidement, on est pris dans l’histoire et on se  prend au jeu des devinettes, échafaudant des  hypothèses au gré des éléments apportés. Et on a qu’une seule envie : connaître le fin mot de l’histoire et savoir qui est le meurtrier. Chose que l’on ne découvre que dans les toutes dernières pages, laissant le suspense durer jusqu’au bout.

Au-delà de l’enquête policière, Si c’était à refaire nous plonge dans le quotidien d’un journaliste d’investigation puisque Andrew Stilman travaille sur des dossiers sensibles : des enfants chinois enlevés à leur famille en vue d’une adoption par des américains, la torture des résistants face à la dictature de Videla en Argentine. Sur ces points-là, il faut souligner le travail de recherche effectué par Marc Levy, qui se base sur des faits historiques, tout en mélangeant réalité et fiction. Pour le lecteur, c’est aussi l’occasion de se confronter à des problématiques pas toujours connues, ce qui est intéressant.

Malheureusement, cela ne suffit pas à en faire un bon roman. On a un peu l’impression que l’auteur n’arrive pas à choisir entre le récit policier et le roman sentimental… Alors, oui, on est pris dans l’histoire mais le fond a peu d’intérêt et à l’heure du bilan, on n’a rien à dire ou si peu. Rien ne ressort, ni les personnages (alors que certains sont plutôt originaux), ni le style (j’ai parfois eu l’impression que  l’auteur s’était laissé emporter par son récit et qu’il se perdait dans des détails inutiles).

En bref, un moment de lecture agréable mais qui ne me laissera pas un souvenir éternel. Je n’avais plu lu cet auteur depuis longtemps et j’ai voulu lui donner une autre chance mais je pense que ce sera la dernière…

Lire le premier chapitre de « Si c’était à refaire » Marc Levy

 


Si c’était à refaire – Marc Levy – Robert Laffont – 2012

Du même auteur:

Publicités

Un commentaire sur “Si c’était à refaire – Marc Levy

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :